Fiche Entreprise

Orange

Société à Raison d'Être

Forme juridique : Société anonyme avec conseil d’administration
Filiales : Orange Bank, Orange Money, Nordnet, Orange Espagne, Orange Pologne, Orange Belgique, Orange Luxembourg, Orange Caraïbes, Orange Maroc, Orange Tunisie, Orange Égypte, Orange RDC, Orange Burkina Faso, Orange Business Services, Orange Cyberdefense, Orange Applications for Business, Générale de Téléphone, Orange Lease, Orange Marine, Orange Consulting, Sofrecom, Orange Prestations TV, Globecast, Viaccess-Orca, SoftAtHome, Internet+, Orange Advertising Network, Orange Studio, OCS (67 %), Deezer (14%)
Effectif : 146768
Chiffre d’affaires : 42,2 milliard d’euros (2019)
Siège social : 111, quai du Président Roosevelt 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX
N° RCS : 380129866
Code NAF : 6110Z

Partager cette fiche

Orange est une société française de télécommunications. Elle comptait à la fin de 2019 près de 266 millions de clients dans le monde, des chiffres en hausse par rapport à ceux affichés en 2018.
Orange est l’acteur de confiance qui donne à chacune et à chacun les clés d’un monde numérique responsable.
Notre mission est de garantir que, dans tous nos champs d’activité, le numérique soit pensé, mis à disposition et utilisé de façon plus humaine, plus inclusive et plus durable.

Orange s’engage à renforcer les libertés et la sécurité du quotidien numérique des personnes et des organisations.

Partout et pour toutes et tous, Orange déploie des technologies et des services innovants, grâce à l’engagement et à l’expertise de la communauté des femmes et des hommes du Groupe. 

Articles de presse sur l'entreprise

Scandales à répétition, consommateurs faisant évoluer leur mode de consommation, législations qui se durcissent… La question de l’éthique s’impose comme un sujet central pour les entreprises. Entre celles qui s’engagent sincèrement, et celles qui communiquent sur leur engagement social et la transition énergétique, il est parfois difficile de séparer le bon grain de l’ivraie.
Un panel d’intervenants de haut vol a discuté du rôle des juristes et du droit au service de l’intérêt général, lors de l’atelier 4 de la troisième édition du Grenelle du droit. Un « sujet étrange et surprenant, totalement tautologique car le droit est forcément une question d’intérêt général, qui signifie peut-être que nous, juristes, nous nous sommes perdus », selon Pierre Berlioz, directeur de l’EFB, qui animait les débats.
Translate »

Gestion des cookies

Respecter votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site et pour répondre à nos besoins statistiques et de mesure d’audience, pour les améliorations futures du site. 

Les cookies fonctionnels, techniques et de sécurité ne sont pas paramétrables car ils sont nécessaires au bon fonctionnement du site, les autres le sont et nécessitent votre accord pour être déposés. 

Pour en savoir plus sur la manière dont nous traitons vos données, veuillez consulter notre politique en matière de protection des données personnelles.